Tu es ici Accueil » _erreur404 » La piscine et ses dangers

La piscine et ses dangers


On ne le dira sûrement jamais assez mais l’été la piscine est le lieu de tous les dangers pour nos enfants. On pense souvent, à tort, que parce qu’on est adulte, responsable, et surtout comme moi qu’on a grandit avec une piscine chez soi, qu’un accident du genre qu’on ne lit que dans les quotidiens ne peut pas nous arriver. C’est faux, et c’est bien pour cela qu’on appelle ça des accidents ! Ça peut arriver à n’importe qui, il suffit d’un moment d’inattention, de quelques secondes qui peuvent faire basculer votre vie. Je vous parle de ça aujourd’hui parce que j’en ai fait la douloureuse expérience pas plus tard qu’hier. On profite des quelques rayons de soleil et de la lourde chaleur pour aller se rafraîchir chez mes parents. On s’amuse, on se détend, avec des amis, la famille on est bien. Puis on rentre, on continue de discuter, mon je m’affaire dans la cuisine pendant que zhom s’occupe de notre bonhomme. Soudain voilà LE moment d’inattention, je me retourne et je cherche du regard mon fils, je demande à zhom où est ce qu’il est, je redemande sans même attendre la réponse. Je vois la baie vitrée grande ouverte et la je comprends qu’il est sorti seul et qu’il est sûrement allé vers l’eau…
En quelques secondes des milliers d’idées noires m’envahit sent l’esprit et je n’entends plus rien autour de moi, je cherche et je cours retrouver mon fils, ma chair. Je l’imagine déjà dans l’eau, et je le retrouve finalement à quelques pas du bord.

Le soulagement est tellement fort que je fonds en larmes. On me dit que tout va bien et qu’il n’a rien, ouf… Oui ouf mais moi je ne vois que notre incapacité à avoir pu le surveiller alors qu’on savait pertinemment qu’on devait redoubler d’attention. Je pleure de joie de l’avoir retrouvé sain et sauf, je pleure de peur, je pleure de soulagement et surtout de culpabilité. Comment avons nous pu le laisser sans surveillance !

Je profite donc de cet article pour encore une fois vous rappeler de ne pas quitter une minute des yeux vos enfants lorsque vous êtes au bord de l’eau, on le dit, le répète et certainement que vous vous dites « oui mais moi ça ne m’arrivera pas, je le sais » moi aussi je le savais…

20120805-113056.jpg

Un petit enfant peut se noyer dans 20 cm d’eau et n’importe quel point d’eau représente un danger : mer, rivière, baignoire, bassin à poissons, pataugeoire, piscine. Toutefois, la piscine est le lieu où les accidents se produisent le plus fréquemment entre 1 et 4 ans, car l’enfant est autonome avec la marche, est attiré par l’eau et n’a pas encore conscience du danger.

Dès 3 ans, un enfant peut apprendre l’autonomie dans l’eau ou la natation, dès qu’il commence à pouvoir coordonner ses mouvements.
A partir de 4-5 ans, l’enfant prend progressivement conscience du danger mais il faut le sensibiliser dès son plus jeune âge aux plaisirs mais aussi aux dangers de l’eau.

extrait du site Sauve qui veut

 

*EDIT*

Un accident dramatique est arrivé hier soir à Toulouse, des jumeaux de 18 mois ont échappé à la vigilance de leur mère et se sont dirigés tout droit vers une petite piscine gonflable d’à peine quelques centimètres de profondeur. L’un d’eux est décédé, l’autre se bat toujours… Toutes mes pensées vont à leur famille
Article sur ladepeche.fr

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisse moi un p'tit mot !