Tu es ici Accueil » I love... » Signer avec bébé : pourquoi pas toi ?!

Signer avec bébé : pourquoi pas toi ?!

J’ai mis du temps à faire cet article. C’est un sujet qui me tient particulièrement à cœur. Un sujet que je voulais développer pour te donner un max de détails,  pour te faire partager mon expérience. Cette méthode s’inscrit pour moi dans ce qu’on appelle la parentalité positive et bienveillante. C’est un outil de plus dans la sacoche des nouveaux parents, pour apprendre à grandir avec leurs enfants de façon respectueuse.

Pour la petite histoire, le langage signé pour bébé a été développé aux États Unis il y a environ 20 ans et un premier livre a vu le jour, proposant la méthode Baby signs. C’est donc avec beaucoup de retard que nous attrapons le train en France ! C’est signes sont issus de la langue des signes pour sourds et malentendants, et ils ont été adaptés aux enfants. Le but de ce langage est de permettre à l’enfant de se faire comprendre avant l’acquisition du langage oral. Cela va avoir un rôle très important sur la compréhension parent-enfant et va résoudre beaucoup de conflits liés au sentiment de frustration.
Pour MA petite histoire, j’ai découvert les signes avec bébé lors d’un big salon de puériculture à Toulouse. Supabb avait alors déjà 10 mois. J’ai pu rencontrer Nathalie Vigneau de Kestumdis et Sandrine Higel de Signes2mains, 2 représentantes de la communication gestuelle pour bébé.
Je suis sortie de là avec 1 imagier et une affiche avec les premiers signes à apprendre avec bébé.

poster imagier

J’étais très curieuse et j’attendais beaucoup de cette méthode. Mais je me suis posée plusieurs questions :
– est ce que supabb n’est pas déjà trop grand pour commencer ?
– est ce que ça va prendre du temps pour qu’il signe son premier mot ?
– est ce que ça ne va pas freiner l’apprentissage du langage ?

Réponses :
– non il n’était pas trop grand, alors oui on aurait pu démarrer plus tôt, mais ça n’empêche en rien l’acquisition du langage signé. Pour info, tu peux commencer à signer avec bébé dès 3 ou 4 mois. En fait le plus tôt est le mieux, surtout pour toi parent ^^ Ça te permet d’apprendre à réaliser les gestes et ce de manière naturelle et instantanée. Comme quand tu accompagnes un « aurevoir » d’un mouvement de la main !
Parce que oui, les signes c’est rien de plus qu’accompagner les mots ! On le fait déjà beaucoup sans le considérer comme tel : envoyer un bisou de la main, faire non du doigt, porter sa main à son oreille pour faire signe d’écouter quelque chose,… tu vois ! Tu signes déjà 🙂

– le premier signe va dépendre surtout du développement de ton enfant,  des signes que tu pratiques régulièrement, etc. Souvent on rapporte que c’est le signe « encore » ou « manger » qui arrive le premier. Certainement lié à l’expression d’un besoin primaire : la faim.
« Je veux encore de ce gâteau »
 » Je veux manger »

encore

Supabb (26 mois) signe « encore »

Chez nous c’était « encore ». Le plus impressionnant c’est lorsqu’on comprend que notre tout petit à consciemment fait ce geste pour nous indiquer son besoin. C’est un grand pas vers la compréhension. Et on ne sait que trop bien que c’est souvent un point noir lors des premiers mois avec un nouveau né !

– non ça ne va pas freiner son apprentissage du langage ! C’est une crainte qui n’est pas fondée. Les signes sont toujours accompagnés par la parole, le but n’est pas d’apprendre à l’enfant la langue des signes française. Mais bien d’associer un mot parlé, qu’il ne peut lui même prononcer, avec un mouvement ou une expression qu’il peut réaliser. Nous avons pu constater un apprentissage même précoce du langage pour supabb, à un an il avait déjà quelques mots à son actif et à 18 mois, nous avons eu les premières phrases. Aujourd’hui à bientôt 3 ans, on ne compte même plus son vocabulaire ! Un vrai moulin à parole, comme sa mamounette :p.

Dans notre entourage, cette méthode a d’abord étonné, puis quand les premiers signes sont arrivés, ils se sont bien rendu compte de l’intérêt ! Un enfant mieux compris, s’énerve moins vite, il réduit sa frustration lorsqu’il exprime son besoin.
Il faut bien entendu que l’entourage soit familiarisé avec les signes principaux, il ne faut pas que bébé se sente mal lorsqu’il se retrouve chez papi et mamie ou chez nounou. On leur avait donné une fiche à chacun avec les signes utilisés en leur montrant comment les réaliser et surtout on leur avait montré comment supabb les reproduisait ! Eh oui parce que tu as beau faire ton geste comme une pro, ton bébé lui, se l’approprie et fait en fonction de ses capacités motrices. Chez nous, supabb s’était ré approprié le signe « bobo », au lieu de frotter son pouce sur son menton, il frottait son index. L’important, c’est de se comprendre, bébé rectifie ensuite en grandissant, de lui même.

Voyant que la mayonnaise prenait, je me suis intéressée de beaucoup plus près à cette méthode, j’ai acheté plusieurs livres (Les bébés signeurs, Encore), et j’ai cherché des ateliers. C’est alors que je me suis rapprochée de Nathalie Laugier (Animatrice certifiée Signes2mains). J’ai fait un atelier de comptines signées. Superbe expérience même si supabb lui n’était pas vraiment attentif ^^ nous avons pu revoir les comptines, tranquillement à la maison ensuite. Aujourd’hui c’est le roi de « petit escargot » ou de « la sorcière » !

Par la force des choses, j’ai beaucoup échangé avec supanounou. Très curieuse elle aussi, elle a voulu en savoir plus, et elle s’est arrangée pour faire intervenir Nathalie Vigneau de Kestumdis au RAM de supabb.

signe_aimer

Nathalie Vigneau signe « Je t’aime »

Je voulais vraiment y assister parce que je voulais aller à la rencontre d’autres parents. Un peu comme pour « prouver » que ça marche ! Un super moment encore une fois, Nathalie propose un atelier très convivial sur un tapi juste trop trop beau, que tu voudrais le même chez toi 😀

tapis

Pour nous ça a été révision et découverte de nouveaux mots. Et je remercie encore Nathalie qui m’a offert son affiche Kestumdis !

AFFICHE KESTUMDIS

C’est une habitude à prendre, mais le fait est que lorsqu’on investi un peu de temps, les résultats sont là ! Aujourd’hui forcément, bébé parle et nous ne signons plus autant qu’avant. En fait notre langage signé a évolué, nous l’utilisons surtout pour exprimer des émotions que bébé ne peut pas encore décrire par la parole, et surtout nous chantons des comptines signées.
Voici une liste rapide des principaux signes que supabb utilise encore aujourd’hui : triste, aimer, changer la couche, bain, bobo, content, pleure, chat, chien, travail, maison, pluie, soleil, chaud, froid, manger,… ouai en fait il en reste pas mal encore ^^

Pour terminer je te propose un récap de liens/vidéos utiles si tu souhaites en savoir plus sur les signes avec bébé.

Association La graine qui pousse

Signes2mains

Page Facebook Signe avec moi

Page Facebook Les bébés signeurs

Kestumdis
La boutique
Un article dans la Dépêche

Nathalie Vigneau te présente le concept ici en vidéo (je n’arrive pas à l’intégrer désolée…)

Et voici un grand classique des comptines !

Extrait du reportage diffusé sur ARTE

N’hésites pas à partager ta propre expérience des signes avec bébé ou tes interrogations ! Je ferais au mieux pour te répondre ou te dégoter l’info :p

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 Commentaires

  1. WonderKid a appris quelques rudiments de langue des signes à l’école par une maman signeuse (je crois que c’est comme ça qu’on dit), ça lui permettait de communiquer avec son camarade sourd. Il avait appris la comptine Petit Escargot en langage des signes 😉 et il était tout fier de nous le montrer…

    • C’est vraiment mêler l’utile à l’agréable ! Supabb ne signe pas pour rien il exprime quelque chose, et avec les comptines c’est le top il s’éclate à mimer les mots 🙂
      Merci pourle lien sur ton blog 😉

Laisse moi un p'tit mot !