Tu es ici Accueil » Comme on né » Comme on né #04

Comme on né #04

comme-on-ne

Tout d’abord je voudrais te remercier, toi qui partage cette rubrique et qui me permets d’offrir un espace d’expression à ceux qui le souhaitent ♥

Cette fois-ci je te propose de suivre les trois grossesses atypiques de Cathy !
On commence aujourd’hui avec l’histoire de sa grande :

Manon la crevette

C’était l’automne avec un temps d’hiver, il faisait froid ce 15 décembre 2005 à 7h du matin. Je me suis réveillée avec un mal de ventre inhabituel. J’étais a 35SA+5 jours. Zhom se réveillant en même temps que moi pour aller travailler. Je lui dis « j’ai mal au ventre tout en bas c’est bizarre ça va, ça vient, c est pas si intense que ça mais bon ». Il me dit « si ça va pas téléphone moi je viendrais tout de suite on ira voir à la maternité pour se rassurer ».

Il s’en va à 7h50 un peu inquiet de me laisser seule. Dès son départ les douleurs se sont intensifiées jusque 9h l’heure où je l’ai appelé. Je pensais à des contractions car c’était vraiment douloureux toute les 10 / 15 minutes. Il est parti du travail et il est arrivé 10 mn plus tard. A 9h30 nous sommes à la maternité ou je suis prise au bout de 30 mn. On me fait un examen du col et je suis ouverte a deux intérieur/ extérieur. Là, la sage femme appelle de suite un obstétricien et me dit avant de quitter la pièce c’est trop tôt !!! Le monito prouve que le travail a bel et bien commencé.

On me pose une perf pour arrêter le travail vers 11h. Puis 30 mn après nouveau contrôle et j’ai vraiment de plus en plus mal. Je suis ouverte à 3 la perf n’a aucun effet. On me transfère en salle de travail ou on me pose la péridurale vers 13h, là je douille, je pleure car les contractions sont très rapprochées et je ne dois pas bouger pour la pose de l’aiguille. Mon col est déjà à 5 … 1 h plus tard donc 14h mon col est totalement ouvert on me perce la poche des eaux. J’ai peur, mon bb n’est pas prêt et moi non plus et la péridurale n’a pas le temps d’agir ça va très vite. On me dit de pousser je fais comme je peux mais le cours de prépa a l’accouchement était prévu pour le lendemain pour les techniques de respirations.

14h24, elle est là, elle pleure. Elle respire je lui fais un petit bisou mais je ne réagit pas et elle disparaît aussi vite. Je ne la reverrai que 2h après dans une couveuse. Elle me regarde et là je fonds en larme « Elle est là » !!!! Pendant 48 h je n’ai pas eu le droit de la toucher . Ensuite je l’ai eu toute à moi dans un berceau chauffant, là j’étais enfin maman. Elle faisait 2kg400 pour 47 cm .

Ma crevette à moi. Et petite anecdote ma sœur la marraine de Manon était en voiture et à 14h24 dans le ciel gris un rayon de soleil à transpercé les nuages et là elle l’a su !!!

 

Un très grand merci à Cathy pour ce partage très touchant. Tu la retrouveras bientôt pour l’histoire de son deuxième accouchement 🙂

EDIT : Retrouve Cathy et l’histoire de son deuxième enfant 

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 Commentaires

  1. Oui la la… Cette histoire ressemble beaucoup à la nôtre… C’est très emouvant

  2. Merci SUPAMAM 🙂 Je viens de faire lire le récit à ma grande <3 . On a versé quelques larmes toutes les deux de bon matin. Elle se rend compte que je l'aime très fort même si il y a des tensions entre nous. Merci d'avoir permis d'immortaliser la venue au monde de Manon .

Laisse moi un p'tit mot !