Tu es ici Accueil » Comme on né » Comme on né #07

Comme on né #07

comme-on-ne

Elle avait eu l’honneur d’inaugurer cette rubrique avec le récit de la naissance de son petit garçon, la revoilà avec le récit de son 2e accouchement…

 

Il y a quelques temps (presque un an, le temps passe vite), je vous ai raconté la naissance de mon petit chaton, c’était mon 3ème accouchement, le dernier, nous allons maintenant remonter le temps avec mon 2ème accouchement : voilà donc la naissance de ma crapouillette.

J’étais à presque 8 mois et demi de grossesse, un vendredi matin, je me réveille et me dis que je n’ai pas beaucoup senti bouger ma crapouillette pendant la nuit, alors qu’elle avait l’habitude de beaucoup bouger. Je décide de ne pas m’affoler et de rester allongée pour essayer de la sentir. Mais bon, je commence à stresser car je ne la sens pas. Je file donc avec ma grande puce qui avait environ 2 ans et demi à l’époque, direction la maternité.

Là bas, on me pose un monito et ouf, tout va bien, c’est juste qu’elle n’a plus trop de place, et avec le stresse j’étais trop tendue pour la sentir bouger.

Le gynéco passe quand même me voir pour une petite écho (ce n’était pas lui qui suivait ma grossesse). Là, il m’annonce que mon bébé est déjà bien gros, il estime son poids entre 3kg700 et 3kg900. Et donc si elle arrive à terme, elle sera trop grosse, qu’il risque d’y avoir des problèmes à l’accouchement etc.

Donc voilà, mon accouchement est programmé pour le mardi qui arrive, 15 jours avant terme. Super, cela laisse le temps de s’organiser, de laisser ma grande chez des amis.
Comme vous pouvez l’imaginer, la nuit du lundi au mardi, je n’ai pas dormi beaucoup !

Le mardi matin, je me rends à la maternité. On me pose une perf et on me dit d’attendre. Que c’est long ! Avec zhom, on passe le temps comme on peut : musique, mots croisés etc.
Passé midi, on me conduit dans une chambre (celle qui sera ma chambre après l’accouchement), on me donne un repas. Et j’attends toujours.
Vers 13h, je commence à sentir quelques contractions dans les reins. Peu après, je retourne en salle d’accouchement, le travail a commencé.
Lorsque c’est possible, on me pose la péridurale. Malheureusement, elle ne marche pas, j’ai de plus en plus mal et en plus je ne peux pas bouger car je suis « branchée ». Je passe plusieurs heures à avoir mal, clouée au lit. Je pense que le pire c’est de ne pas pouvoir bouger pour trouver une position qui me soulage un peu. L’anesthésiste revient mais ne comprends pas pourquoi cela ne fait pas effet.

Vers 22h, ça y est, je suis enfin prête à donner naissance à ma crapouillette, comme la péridurale ne fonctionne pas, je la sens réellement sortir, c’est une sensation extraordinaire ! Et ça y est, je peux enfin l’avoir sur moi, en peau à peau, ma 2ème merveille est née. Aujourd’hui, elle a 4 ans, c’est une petite fille très coquine, belle comme un cœur et super adorable !

Voilà, je vous donne rendez-vous prochainement pour la naissance de ma grande sauterelle !

 

Merci énormément Capu pour ce beau récit ♥
Cette crapouillette est une copinaute de notre supabb, nous nous sommes rencontrés virtuellement à l’occasion de cette même grossesse et je suis fière de pouvoir encore partager nos vies de mamans aujourd’hui.

La porte est grande ouverte, n’hésitez pas à m’envoyer vos récits 😉

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 Commentaires

  1. Merci les filles. Bisous à vous <3

  2. Oh Capu <3 C'est adorable 🙂 <3 On attend le récit de ta sauterelle maintenant 😉

  3. Beau recit capu!!
    Je suis fan

Laisse moi un p'tit mot !