Tu es ici Accueil » Vie de supamam » Et si tout s’arrêtait ce soir

Et si tout s’arrêtait ce soir

Ce devait être une soirée simple, après une journée simple passée en famille. Notre première journée en vacances, tous les 3. Ça fait si longtemps qu’on attendait ça.

Supapapa aux fourneaux, nous aurons du magret farci au chèvre et au miel pour le repas.

Supabb est excité à l’idée de pouvoir profiter de nous si longtemps. Sans travail. Sans école. Nous avons voulu lui faire plaisir aujourd’hui, il a pu choisir un Ninjago et nous lui avons pris une cage de foot pour jouer dehors avec supapapa.

La soirée s’annonçait belle, jusqu’au moment où tout aurait pu basculer définitivement.

Supabb a commencé à s’étouffer avec un morceau de viande.
Ce regard…
Son regard, pétrifié…

Le temps s’est arrêté, comme une parenthèse dans cette soirée un peu trop parfaite.

Je me suis précipitée sur lui, j’ai cherché du regard supapapa pour savoir quoi faire. Je lui ai dit de le retourner, suspendu par les pieds.
A cet instant je me suis rappelé d’une histoire. Celle que ma cousine m’avait raconté, de sa fille lorsqu’elle avait 4 ans et qui avait manqué de s’étouffer pendant la kermesse de l’école, sans que personne ne réagisse. Elle m’avait dit l’avoir suspendu par les pieds et secoué jusqu’à ce qu’elle respire à nouveau.

Et puis tout revient à la normale.

Supabb qui nous dit, la tête en bas « c’eeessssttt boooonnn maman !!! »

Supapapa esquisse un sourire, rassuré.

Moi, je ne peux m’empêcher de le serrer fort dans mes bras et de pleurer.

Et si tout s’était arrêté ce soir ?

 

Cet épisode m’a fait réfléchir. En cas d’urgence, nous sommes à la campagne loin de tout. Si il avait continué à s’étouffer, qu’aurions nous pu faire ?
L’embarquer dans la voiture et foncer à l’hôpital le plus proche ? il nous aurait fallu minimum 20 minutes.
Appeler les pompiers ? Ils n’auraient pas pu être là avant 10 bonnes minutes.
Appeler à l’aide nos voisins ? …

Le constat est frappant et effrayant, nous n’aurions certainement pas pu faire grand chose pour sauver notre fils.

Alors voilà, c’est décidé, je vais me renseigner pour trouver un stage de premiers secours, avec une spécialisation pour les enfants.

Parce que je ne veux plus jamais me sentir incapable comme ce soir.
Parce que sa vie est trop importante.
Parce que sans lui je ne serais plus rien.

Rendez-vous sur Hellocoton !

8 Commentaires

  1. Oui ça fait réfléchir tout ça. Tu as du avoir une méga peur!!

    Moi aussi je suis à la campagne, les urgences sont à 30min en voiture. On a une caserne de pompier dans le village. Et je suis seule avec les enfants la plupart du temps.
    J’essaie de ne pas trop penser à tout ça car sinon je ne vivrais plus!
    J’ai la formation PSC1 mais franchement je serai bien incapable de réagir en cas d’urgence!

    • Des fois je me demande pourquoi ils n’organisent pas des formations dans les écoles!

  2. Sasha s’est etouffé avec un bonbon pris en cachette il y a quelques temps…. a la lecture de tes mots tout m’est revenu en pleine figure ,son regard terrifié ,mes larmes, l’impuissance devant laquelle on se trouve ! Jusqu’au moment ou enfin elle respire a nouveau ….. On est jamais preparé a ce genre de chose et ton idée est bonne de vouloir se former au premiers secours , Belle journée a vous 3

  3. Le stage te permettra d’acquérir les bons réflexes mais l’on ne peut jamais savoir si on les aura en situation… Vous avez gardé votre sang froid c’est déjà énorme ! Ma mini à devalé les escaliers il y a un an j’en ai fait des cauchemars même si elle n’a eu que des bleus et je tremblais de la tête au pied j’imagine dans quel état tu dois être !

    Courage super maman !

    • Merci. Je vais essayer d’aller dormir…

      • Comment te sens tu au réveil ?

      • Je le bade comme s’il venait de naître !
        Il a fait grasse mat jusqu’à 10h et j’avais pris du rescue nuit pour dormir apaisée. Merci :*

Laisse moi un p'tit mot !