Tu es ici Accueil » Comme on né » Comme on né #09

Comme on né #09

Voilà presque 6 ans aujourd’hui que nous nous connaissons avec maman Cocci. Une rencontre sur un forum Doctissimo à l’époque, un groupe de filles formidables et un soutien sans faille quelles que soient les situations à traverser. Pour la plupart, nous ne nous connaissons pas IRL [in real life] mais ça ne nous a pas empêché de continuer à suivre l’évolution de nos avrilons 2011, comme on aime à les nommer ^^

Maman Cocci était déjà venue te raconter le récit de l’accouchement de son premier bébé, une jolie puce née un peu trop tôt, c’était ici.
Aujourd’hui elle te raconte l’histoire de la naissance de son bébé miracle.

Si toi aussi tu souhaite publier le récit d’une naissance, que tu sois maman, papa, grand-mère ou grand-père, frère ou soeur,… , n’hésites pas à me contacter sur mon formulaire

 

Vous me connaissez déjà sous le pseudo de cocci.
Il y a 2 ans de cela je vous racontais l’accouchement de ma pépite Maryléa née prématurément après une pré-éclampsie sévère a 31s.
Aujourd’hui, je suis de retour pour vous raconter celui de mon bb miracle (car elle en est un!!) Luciana.
Apres un parcours tres chaotique pour l’avoir et une grossesse tres compliquée avec risque d’accouchement prématuré comme pour ma 1ère, j’atteins ce mardi matin 26 août 2015 ma 40e semaine.
Dès le réveil,je me sens bizarre,mal dormi,j’ai mal dormi. Mon conjoint me dit de repartir me coucher et qu’il va gérer notre puce.
Je fais donc un tour aux toilettes,mais j’ai l’impression de sentir couler mémé après avoir fini. Je mets une protection pour être sûre de moi.En effet il y a bien un liquide qui coule.
J’appelle la maternité car n’ayant jamais perdu les eaux,je ne sais pas a quoi m’attendre. Elle me demande de venir des que possible vu mes antécédents et de prendre ma valise et celle de bébé.

Nous arrivons a 13h,je suis directement prise en charge par une SF [ndlr : sage femme] qui effectue le test du bâtonnet et me pose le monito.
Test positif ma poche est fissurée mais pas de contraxs et col toujours ouvert a 1,5 doigt. Elle m’explique que je dois rester a l’hôpital et que si dans 48h max le travail ne se met pas en route,on me déclenchera.
Mon homme et ma fille restent avec moi toute la journée,ma belle mère nous y rejoint pour récupérer ma puce au cas ou j’accoucherai dans la nuit et que mon homme doive me rejoindre.
En effet, nous avions convenu qu’il resterait pour la 1ère nuit avec bébé. Il est censé rester avec moi jusqu’à 21h.
Alors que je suis entrain de manger, les contraxs reviennent, la SF me pose le monito et me dit que les contraxs ne sont pas régulières mais bien douloureuses. Mon homme ne veut pas me laisser, il a un pressentiment (il ne me l’avouera que le lendemain).
La SF passe régulierement pour vérifier, ça bouge doucement. J’arrive à supporter la douleur.

Vers minuit, je ne tiens plus, je pleure de douleur, mon homme appelle la SF,quand elle arrive et qu’elle vérifie, mon col est ouvert à 5, elle appelle le bloc car c’est la limite pour la péridurale.
On me la pose sans attendre, mais elle ne passe que d’un coté, avec un coussin on réussit à la faire passer des deux. Je n’appuie pas trop dessus car je veux sentir bébé sortir. Ce qui me vaut une réprimande de la super SF qui a peur que je sois trop épuisée.
La nuit est longue, mon homme reste auprès de moi chaque minute, me fait rire, me rassure.
On vient me voir toutes les heures et je vis très mal qu’on vérifie mon col a chaque fois, même si c’est nécessaire. Ça peut paraître bizarre mais j’ai l’impression qu’on viole mon intimité.

A 11H30, je suis dilatée totalement, quand la SF vérifie, elle me dit qu’il y a un petit soucis (donc je panique, je repense à mon premier accouchement) et elle appelle la responsable obstétricienne. Quand elle revient, elle nous explique que bébé s’est mis en mauvaise position. Elles me passent une écho et en effet ma puce s’est tournée. Elles vont me mettre dans plusieurs positions pendant presque 45 min et si ça ne fonctionne pas il faudra une césarienne (encore !!). Je pleure tout ce que je sais. Et enfin bébé se remet.

Je sens que bébé descend et elles me le confirment en effet. Elles me disent qu’elles me laissent 30 min pour pouvoir faire sortir bébé.
Comme je ne sens plus les contractions, ce sont elles qui me guident. En 5 poussées mon bébé est enfin là, j’ai vraiment tout senti, même les dégâts qu’elle a pu me faire en pointant le bout de son nez !!

Bien sûr j’ai pleuré en entendant son premier cri et au fond, j’etais fière de moi, de nous. Pour la première fois en 2 grossesses, j’ai pu connaitre un vrai accouchement par voie basse.

Elle pesait 2,600 kg à la naissance (une crevette) et mesurait 46cm.
Aujourd’hui, c’est le dernier rayon qu’il manquait à mon soleil, avec mon homme et ma grande puce.
Cocci

N’hésites pas à réagir à ce récit en postant ton commentaire ci-dessous, je le transmettrais à maman Cocci pour qu’elle puisse te répondre.

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Commentaires

  1. Merci supamam de m’avoir permit de te raconter mon accouchement.

    • Merci à toi ma belle :*

Laisse moi un p'tit mot !