Tu es ici Accueil » Vie de supamam » La crise de 18h30

La crise de 18h30

Elle s’est installée pas plus tard qu’hier, on rentrait tranquillement de l’école avec supabb. En ce moment, à l’école, il s’entraîne à faire du vélo sans petite roulette, donc il fallait rapporter le vélo à la maison, mais comme supabb ne sait pas encore en faire sans (les roulettes) bah c’est maman qui s’est coltiné le dit vélo de 60cm de haut de l’école jusqu’à la maison. En temps normal ça ne m’aurait pas gêné, mais là, gros bide oblige, c’était légèrement plus contraignant… Bref, il commence déjà à s’agacer sur le retour, on arrive à la maison et commence à jouer avec ses Legos. Moi je m’affaire en cuisine pour préparer le repas. Je l’entends qui soupire et qui commence à s’énerver, je lui demande ce qui ne va pas et qu’est ce qui l’ennuie et il me baragouine un truc que je ne comprends pas et repart dans le bureau chercher son magasine de coloriage et ses feutres. Moi, je continue de m’affairer en cuisine avec mon allure de baleine et ma vitesse d’escargot ^^

C’est là que je l’ai repéré : la crise de 18h30 !

Il s’est mis en rage d’un coup parce qu’il ne retrouvait pas son coloriage démarré la veille. Je lui explique qu’il doit être dedans vu qu’on ne l’a pas enlevé, bref je cherche à justifier ma réponse [ERREUR], il s’énerve encore plus et me lance des « mais arrêteuuuuhhhhhh » « mais tais toiiiiiii ». Et le voilà reparti de plus belle, avec ses grosses larmes de crocodile au coin de l’œil.
A ce moment là je regarde l’heure et je percute ! Si on prend du recul une seconde, on est jeudi soir, c’est la fin d’année scolaire, il est épuisé nerveusement, il ne fait plus la sieste, il commence à faire chaud, et vu l’heure il a faim !! Voilà ma solution, le nourrir pour nourrir son cerveau qui est en pleine phase de stress.

Il fallait réagir même si pour le coup c’était un peu tard et que comme pour un bébé il faudrait réussir à voir les signes précurseurs avant que son amygdale ne prenne le dessus. Mais bon voilà, il est finalement attablé devant des lasagnes, il sèche lentement ses larmes et s’apaise petit à petit.

Et tu sais quoi ? bah il a retrouvé son coloriage juste après, il avait du passer un peu vite entre deux pages par inattention…

Je t’invite à lire l’article « Pourquoi les enfants font-ils souvent des crises à 18h » du site Parentalité Positive qui développe très bien le sujet et qui m’a rappelé mon expérience d’hier 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisse moi un p'tit mot !