Tu es ici Accueil » Vie de supamam » Elle a de la chance d’être mignonne

Elle a de la chance d’être mignonne

Une phrase qu’on nous répète souvent comme pour justifier les nuits difficiles depuis plusieurs mois maintenant.
Ce soir, elle s’est endormie vers 19h. Épuisée de n’avoir pas dormi de l’après-midi. Elle s’est réveillée deux fois… à la troisième la voila de retour dans le salon avec nous 😑
Je suis épuisée, physiquement. Mon corps me lâche, j’ai le dos en vrac à force de la porter et de dormir à ses côtés, contorsionnée…
Ce matin j’ai pris rdv chez une ethiopathe qu’on m’a vivement recommandé.
J’ai toujours l’espoir de parler de cette période au passé, mais parfois je doute que ça arrive…
Elle me fait me poser tellement de questions. Elle me fait douter de mon rôle de mère que j’avais pourtant l’impression de plutôt bien maîtriser depuis supabb.
Hier en discutant (encore une fois) de nos problèmes nocturnes avec une amie, je me suis souvenue que les bébés extériorisent souvent leur vie intrautero durant leur première année de vie. A ce moment là je me suis demandée qu’est ce qui avait pu se passer au cours de ces 9 mois + 6 jours pour qu’elle ne puisse pas dormir paisiblement aujourd’hui.
Honnêtement je n’en suis plus à vouloir dormir moi-même à ce jour. Je m’inquiète de voir ma bébé dormir si peu, si mal… Je sais que le sommeil est extrêmement important pour intégrer les acquisitions. On nous le dit souvent : elle ne sait pas mettre son cerveau sur pause.
Lorsqu’elle était dans mon ventre, on disait d’elle qu’elle était tonique.
Aujourd’hui elle l’est toujours mais elle est aussi très curieuse, attentive, méticuleuse, réfléchie. Elle me rappelle beaucoup son frère avec ce petit truc en plus qui la rend encore plus mystérieuse à mes yeux.
Elle a de la chance d’être mignonne… parce qu’avec les nuits qu’elle nous offre pour le moment, c’est difficile de rester positive et bienveillante à ses côtés en pleine nuit quand il faut enchaîner le boulot, la maison, le grand frère, les « à côté », le quotidien la journée…
« Demain tout ira mieux tu verras »

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Commentaires

  1. Tu sais,pour Tom je me suis posée 1000 et 1 questions… J’ai culpabilisé, je comptais ses heures de sommeil…
    Pour finir par lâcher prise.
    Il dormait son comptant. Pas le mien certes.
    Et puis on m’a confirmé il y a 2 mois, ce que je soupçonnais depuis sa naissance : c’est un hypersensible. D’où le fait que bébé il n’enchainait pas les cycles, avait du mal a se rendormir le plus souvent car son cerveau est sans arrêt en activité.
    Il a fallu 3 longues années pour que le sommeil nocturne soit enfin serein. Mais c’est 22h-8h,pas 1h de plus. Et plus du tout de sieste depuis qu’il a 15 mois.
    Pour autant il va bien,il a fait ses acquisitions, même en n’étant pas du tout en retard…
    Sa soeur est une petite dormeuse aussi. En journée c’est 2×30 min.
    Elle aussi est calée sur 22h-8h mais son sommeil est plus paisible,même s’il y a des reveils. Mais je le vis différemment. Parce qu’il y a eu Tom avant. Parce que je sais qu’il n’y a pas de loi universelle concernant le sommeil…
    Et parce que j’ai compris qu’ils ont tous les deux cette part d’hypersensibilité qui vient de moi.

    Nos enfants ont leur tempérament propre
    Ca n’est pas de ta faute si son sommeil est difficile. Ca n’est pas parce que tu as « trop » ou « pas assez », mal fait ou quoi que ce soit.
    Un.jour ça va mieux je t’assure <3

    Je t'envoie toutes mes ondes positives!

    • Juste merci

Laisse moi un p'tit mot !